Commandite : pourquoi est-ce si difficile de trouver des partenaires?

Globalement parlant, la commandite se porte bien et n’a pas connu de récession, les investissements en commandite augmentent même de 3 à 5 % par année en moyenne au Canada.

Alors, pourquoi est-ce si difficile de trouver des partenaires?

Les consignes d’investissement données aux sociétés d’État vont à coup sûr provoquer des mouvements de capitaux et les événements plus fragiles s’en ressentiront.

Dans ce contexte, voici quelques conseils et observations qui vous faciliteront la vie :

Vous ne vendez pas de la visibilité, mais des actifs commerciaux. Ce détail est important. Il est vrai que la plupart des commanditaires sont blasés des propositions de commandites qui n’offrent que de la visibilité ou du placement de logo. Ce que vous devez lire entre les lignes est que ces composantes doivent faire partie de votre offre, mais en guise de toile de fond. Vous devez réfléchir et proposer des avenues qui auront un impact réel sur les objectifs du commanditaire.

Comment pouvez-vous les aider à élargir leur clientèle, faire valoir les attributs de leur marque, augmenter leur crédibilité, dénicher et accroître leurs parts de marché, etc. Cette démarche de réflexion est plus ardue et doit être faite pour chaque partenaire. Par contre, cet exercice vous permettra de vous questionner et surtout de maitriser parfaitement la valeur ajoutée que vous proposez à des partenaires potentiels.

L’hyper segmentation en marketing est une tendance lourde, la commandite n’y échappera pas.

Variées et surtout de plus en plus accessibles, vous pouvez miser sur des solutions technologiques qui bonifieront l’expérience des participants ou qui faciliteront vos opérations. Le paiement électronique via la RFID ou IBeacon est un bon exemple. Mais par-dessous tout, implantez des solutions qui vous permettront de mieux connaitre votre clientèle. C’est votre actif le plus désirable et qui procure le plus de valeur aux yeux des commanditaires.

Vous devez savoir combien de personnes fréquentent votre lieu, qui elles sont, ce qu’elles font, ce qu’elles préfèrent, le temps qu’elles ont passé sur le site, les éléments de votre programmation qu’elles ont préférés, etc. Mieux vous connaitrez votre clientèle, meilleure sera votre position pour clamer votre part d’investissement.

Connaissez-vous votre image de marque?

Finalement, il vous est essentiel d’entretenir une image de marque et une vocation claire. Vous ne vendez pas des infrastructures mais plutôt une expérience, une image, un souvenir. Quel est votre différenciateur face aux autres évènements, fondations, équipes sportives? Le nombre de demandeurs est sur une courbe de croissance plus rapide que les fonds alloués à la commandite dans le marché et la plupart des demandeurs ont une vocation légitime. Pour faire face à cette compétition, vous devez assumer votre rôle de marque et comprendre votre ADN.

Analyse de la valeur des commandites : nouveau service pour les membres de la SATQ-FEQ

Afin de donner un avantage concurrentiel à leurs membres, la Société des Attractions Touristiques du Québec et Festivals et Événements Québec ont négocié une entente avec la firme Elevent, donnant accès à un outil d’évaluation de la valeur des commandites qui est calculée selon la visibilité et les options proposées. Le service permet de profiter d’un rapport d’experts qui utilise une méthodologie reconnue pour analyser la valeur des propositions de commandite.

Les membres de SATQ-FEQ peuvent désormais profiter d’un rabais de 15 % sur deux forfaits :

  • Forfait 1 : Analyse d’une proposition de commandite et remise d’un rapport
  • Forfait 2 : 10 heures de consultation en plus du Forfait 1

Consultez le document d’information pour en savoir plus.


Jay Hébert, EleventJay Hébert, Elevent
Spécialiste de la commandite, il a travaillé en agence durant plusieurs années, où il a pu mettre à profit ses connaissances de pointe en marketing d’alliances. Jay a également occupé le poste de directeur des commandites chez BMO Groupe financier. Parmi ses nombreuses réalisations, figurent notamment le développement de programmes olympiques, la gestion de plusieurs partenariats prestigieux pour General Motors, BMO Groupe financier, Saputo et TELUS. Son travail a de plus été récompensé à deux reprises par le Conseil canadien de la commandite. Il est actuellement à la tête d’Elevent, une agence qui offre des services de conseil stratégique et d’évaluation dans le secteur du marketing d’alliances.