Comment tirer profit d’un salon professionnel

Comment tirer profit d’un salon professionnel?

Participer à un salon professionnel est un projet, sous-entendu ici quelque part entre un marathon ou une séance de magasinage, c’est selon. Le « projet » requiert de la préparation pour être efficace et rentable, de la méthode pour ne pas se laisser distraire de ses objectifs et… de bons souliers.

Pourquoi y aller?

Cela pourrait sembler évident, pourtant, demandez-vous pourquoi votre présence est pertinente pour ce Salon en particulier et quel est votre objectif, surtout si vous ne pouvez vous en permettre qu’un ou deux dans l’année.

Le Salon est un excellent terrain pour cerner les tendances du milieu et se tenir informé, faire de belles découvertes, se laisser inspirer, avoir un contact humain avec ceux qui vous aideront dans l’organisation de vos événements, tester votre approche et, pourquoi pas, gagner en confiance.

Il ne faut pas négliger l’importance du contact humain avec les exposants et avec vos collègues du milieu pour renforcer ou créer de nouveaux liens d’affaires. Un salon vous permettra de rencontrer un maximum de gens si vous êtes préparé un minimum.

Avoir un « plan de match », quelques trucs :

Planification et méthode, avec une dose de spontanéité et d’intuition, rendront votre salon efficace et inspirant.

- Obtenez la liste des exposants au préalable et notez l’emplacement de ceux que vous souhaitez absolument rencontrer. Débutez par ceux-ci.

- Réservez tôt pour profiter des tarifs spéciaux sur votre inscription.

- Arrivez tôt pour éviter la file à la table d’accueil et profitez au maximum du calme avant la tempête.

- Prévoyez un maximum de temps pour chaque exposant que vous souhaitez rencontrer et du temps en surplus pour vous laisser aller au gré des découvertes. Soyez efficaces, mais ouverts.

- Sur place, faites un premier tour de piste pour repérer les exposants qui vous intéressent, si un kiosque est bondé, revenez-y plus tard, ne perdez pas de temps.

- Si le temps vous le permet, participez aux ateliers et mini-conférences souvent tenus en marge d’un salon. Posez des questions, discutez avec les gens assis à côté de vous et identifiez-vous auprès des animateurs à la toute fin, alors qu’ils sont réceptifs aux commentaires.

- La trousse du parfait visiteur (dans un sac réutilisable, s’il vous plaît) devrait comprendre : cartes professionnelles, détails techniques de votre événement s’il y a lieu, plan du salon et liste des exposants, stylos, calepin, bouteille d’eau, collation, téléphone chargé, appareil photo.

- Portez de bons souliers!

Et après?

Vous revenez au bureau la tête pleine et votre sac rempli de documentation et de cadeaux, par où commencer?

- Triez la documentation par piles, y a-t-il des éléments qui ne vous intéressent pas présentement, mais qui pourraient être utiles dans le futur ou pour un collègue de travail?

- Conservez ce que vous jugez pertinent selon les objectifs que vous vous étiez fixés et mettez sur papier les questions, surprises et idées qui vous sont venues en tête lors du salon.

- Faites le bilan de votre « performance » et de vos impressions. Y retournerez-vous l’an prochain, conserverez-vous la même approche, serez-vous mieux préparé?

Anne Marie Brassard
Rédactrice en chef